dimanche 28 mai 2017   -   22 : 12 : 15  

L'Europe

Introduction  

L'Union européenne (UE) est une famille de pays démocratiques européens décidés à œuvrer ensemble à la paix et à la prospérité. Il ne s'agit pas d'un Etat destiné à se substituer aux Etats existants, mais l'Union européenne va plus loin que toute autre organisation internationale. En fait, c'est une organisation unique en son genre. Les Etats qui la composent ont mis en place des institutions communes auxquelles ils délèguent une partie de leur souveraineté, afin que les décisions sur des questions spécifiques d'intérêt commun puissent se prendre démocratiquement au niveau européen. Cette mise en commun de souveraineté est aussi appelée "intégration européenne".

L'Union européenne plonge ses racines historiques dans la Seconde Guerre mondiale. L'Europe recherchait alors un modèle d'intégration qui la mettrait à jamais à l'abri d'une telle folie meurtrière et destructrice. L'idée a été lancée par Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères, dans son discours du 9 mai 1950. Cette date, "l'anniversaire" de ce que nous appelons aujourd'hui l'Union européenne, est célébrée chaque année comme la Journée de l'Europe.

Fonctionnement  

L'Union européenne est dotée de cinq institutions, qui jouent chacune un rôle spécifique :

  • Le Parlement européen (directement élu par les citoyens des Etats membres) ;
  • Le Conseil de l'Union européenne (le représentant des gouvernements des Etats membres) ;
  • La Commission européenne (le moteur de l'Union et son organe exécutif) ;
  • La Cour de justice (la garantie du respect de la législation) ;
  • La Cour des comptes (l'organe de contrôle de l'utilisation correcte et légale du budget de l'Union).

À côté de ces cinq institutions, on trouve cinq autres organes importants :

  • Le Comité économique et social (il exprime les opinions de la société civile organisée dans les domaines économique et social) ;
  • Le Comité des Régions (il exprime les opinions des collectivités locales et régionales) ;
  • La Banque centrale européenne (elle est responsable de la politique monétaire et de la gestion de l'euro) ;
  • Le médiateur européen (il traite les plaintes des citoyens européens pour mauvaise administration de la part des institutions ou organes de l'Union) ;
  • La banque européenne d'investissement (elle contribue à la réalisation des objectifs de l'Union en finançant des projets d'investissement) ;

Enfin, plusieurs agences et autres organismes complètent le système.

Droit et Traités  

La primauté du droit est fondamentale pour l'Union européenne. Toutes les décisions et procédures communautaires sont basées sur les traités, dont tous les pays de l'Union sont signataires.

Lors de sa fondation, l'Union ne se composait que de six pays : l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Le Danemark, l'Irlande et le Royaume-Uni y ont adhéré en 1973, la Grèce en 1981, l'Espagne et le Portugal en 1986 et l'Autriche, la Finlande et la Suède en 1995. En 2004 a eu lieu un élargissement d'une ampleur sans précédent, avec l'adhésion de dix nouveaux pays.

Au début, la coopération entre les Etats membres portait essentiellement sur les échanges commerciaux et l'économie, mais aujourd'hui, l'Union européenne aborde bien d'autres thèmes qui concernent directement notre vie de tous les jours, tels que les droits des citoyens ; le maintien de la paix, de la sécurité et de la justice ; la création d'emploi ; le développement régional ; la protection de l'environnement ; pour une mondialisation qui réponde aux besoins de chacun.

L'Union européenne a assuré un demi siècle de stabilité, de paix et de sécurité. Elle a contribué à l'élévation du niveau de vie, créé un marché unique à l'échelle de l'Europe, lancé la monnaie unique européenne, l'euro, et a renforcé la voix de l'Europe dans le monde.

L'unité dans la diversité : L'Europe est un continent caractérisé par de nombreuses traditions et langues différentes, mais aussi par des valeurs communes. Ce sont ces valeurs que défend l'Union européenne en instaurant une coopération toujours plus étroite entre ses peuples, en renforçant l'unité tout en préservant la diversité et en faisant en sorte que les décisions soient prises le plus près possible du citoyen.

Dans le monde de plus en plus interdépendant qui sera celui du XXIe siècle, le citoyen européen devra plus que jamais coopérer avec des peuples d'autres pays, dans un esprit de curiosité, de tolérance et de solidarité.


retour en haut

  Présidence

  Conseil européen

  Parlement

  Commission

  EUR-LEX

  Europa